Le coup de frein sur la performance énergétique dans le logement neuf contraste avec le relèvement des exigences thermiques dans la rénovation ;
Le diagnostic d’installation électrique concerne désormais tous les logements loués ;
Les crédits d’impôt de transition énergétique et en faveur des handicapés encouragent les particuliers à rénover et adapter leurs logements ;
Les abattements fiscaux destinés à libérer le foncier entrent en scène.
Maîtres d’œuvre : les nouveautés règlementaires du 1er janvier 2018

Le contenu de cet article est réservé aux adhérents de la MAF.

Pour lire l'intégralité de cet article veuillez vous rendre sur notre site MAFCOM.

Lire l'article sur MAFCOM